Si l’hyper-centre londonien semble connaître une légère baisse d’intérêt de la part des investisseurs, la banlieue –elle – a le vent en poupe ! Le Telegraph révèle que la demande en achat immobilier dans le centre de Londres a baissé de près de 20% en 2015. La demande s’est en fait déplacée vers des biens plus excentrés mais connectés à l’hyper-centre. Vous verrez qu’ acheter un appartement à Londres est loin d’être inenvisageable.

La banlieue londonienne séduit les investisseurs

Ainsi, les statistiques révèlent que la demande la plus forte au cours de l’année dernière a été enregistrée dans les quartiers (prochainement) traversés par le Crossrail, un réseau ferroviaire en travaux qui doit desservir le Grand Londres à partir de 2018. De Reading à Shenfield en passant par Heathrow, Paddington, Bond Street, Tottenham Court Road, Farringdon, Liverpool Street et Whitechapel, cette ligne de « RER » londonien valorise inexorablement les quartiers qui jalonnent son tracé et dope le marché immobilier de la capitale. Et pour cause, 16 minutes seront désormais nécessaires pour rejoindre Liverpool Street depuis Acton Town, soit presque 25 minutes de moins qu’en métro !

Top 10 des « hotspots » londoniens

1/ South Ruislip – zone 5 – 75%
2/ Eastcote – zone 5 – 71%
3/ Ruislip Manor – zone 6 – 71%
4/ Debden – zone 6 – 68%
5/ Northwood Hills – zone 6 – 67%
6/ Hornchurch – zone 6 – 66%
7/ Ruislip – zone 6 – 66%
8/ Dagenham East – zone 5 – 65%
9/ Rayners Lane – zone 5 – 65%
10/ Dagenham Heathway – zone 5 – 65%

(source : Le Telegraph)

Qui a dit qu’ acheter un appartement à Londres n’était plus possible ?

crossrail londres acheter un appartement à londres

(Crédits : crossrail.co.uk)

Le prix moyen d’une propriété à Park Royal avoisine les 371,000£, soit (presque) moitié moins qu’à Ealing, à peine quelques miles au sud. Les deux zones sont situées à proximité d’une gare Crossrail, il est donc probable que Park Royal connaisse un sursaut d’intérêt au détriment d’Ealing au cours des prochaines années. D’une manière générale, les boroughs situés entre Park Royal et Ruislip (Nord-ouest de Londres) devraient susciter l’intérêt des investisseurs et observer une hausse substantielle des prix au cours des prochaines années. Les propriétaires qui ont d’ores et déjà investi  dans ces boroughs devraient donc logiquement observer une hausse significative de la valeur de leurs biens d’ici à 2018.

Top des quartiers classés par niveau d’intérêt en 2015

1/ Park Royal – zone 3 – 113%
2/ Golders Green – zone 3 – 86%
3/ Hanger Lane – zone 3 – 73%
4/ Colliers Wood – zone 3 – 57%
5/ Cannon Street – zone 1 – 54%
6/ Euston – zone 1 – 52%
7/ West Ham – zone 2 – 48%
8/ Chigwell – zone 4 – 45%
9/ Upton Park – zone 3 – 44%
10/ Upminster Bridge – zone 6 – 42%

Vous l’aurez compris, il est plus que temps d’investir dans ces « hotspots » périphériques prochainement connectés à l’hyper-centre par le réseau Crossrail. Vous souhaitez acheter un appartement à Londres ? Contactez-nous au 0044 207 602 99 26 pour nous faire part de votre projet d’acquisition.