Pouvez-vous toujours vous permettre d’investir dans l’ immobilier à Londres ?

L’achat locatif a longtemps été considéré comme un moyen simple et sûr de placer son argent. Mais l’augmentation du droit de timbres en Avril prochain pourrait bel et bien changer la donne : le « stampduty » sera donc dopé de trois points de pourcentage et les intérêts d’emprunt ne seront plus déductibles d’impôt. Cette nouvelle loi constitue une barrière à l’entrée non-négligeable. Surtout si vous devez prendre un prêt pour investir dans l’immobilier à Londres, assurez-vous que les loyers couvrent bien les remboursements du prêt bien sûr mais surtout qu’ils dégagent un rendement suffisamment intéressant.

Avez-vous un budget d’investissement suffisant ?

Tout le monde le sait l’ immobilier à Londres est cher. Mais alors de combien devez-vous disposer pour acheter au moins un studio ? Bien entendu comme dans toute capitale, plus vous vous éloignez du centre moins les prix seront élevés. Un autre critère qui va influer sur les prix à l’achat et propre au marché immobilier londonien est le type d’acquisition : à savoir freehold ou leasehold. Sachant qu’il est très rare de trouver un share of freehold  pour ce type de surface votre achat sera très certainement en leasehold. Un achat locatif avec un lease court de moins de 70 ans vous permettra d’acheter moins cher. Quoiqu’il en soit il est difficile de trouver à moins de 200 000 pounds. Comptez un budget d’investissement  entre 300,000£ et 500,000£ pour un bon achat.

Raisonner en investisseur pas en achat résidentiel

La plupart des gens souhaitent investir dans une zone qu’ils apprécient et dans laquelle ils aimeraient vivre. Qui plus est se projettent dans l’appartement comme s’ils allaient y vivre. Il faut dépasser le cadre de cette appréciation subjective. Pour mettre le doigt sur de réelles opportunités nous vous conseillons de vous placer en investisseur détaché de tout affect. La seule question que vous devez vous poser est : est-ce que cet investissement va me rapporter en rendement et/ou en plus value. Et donc les questions subsidiaires : la demande locative est elle suffisamment forte, va-t elle progresser, y a-t-il des chantiers en cours ou des réseaux de transport qui auraient un effet sur mon investissement dans le futur ? Ce quartier va-t-il prendre de la valeur dans les années à venir ?

Veillez à vérifier soigneusement les références de votre futur locataire.

Préférez systématiquement une location longue-durée (1 an) afin de vous assurer des revenus stables et réguliers. Londres est une ville extrêmement cosmopolite (300 langues parlées) soyez donc ouvert à tout type de profil. Le plus important est de trouver un locataire solvable et qui ne pose pas de problèmes. Que vous soyez basé à Londres ou pas, la vérification de la « qualité » de votre futur locataire est confiée à une société de référencement qui vérifiera son credit score, son identité, son emploi et son niveau de rémunération en contactant directement l’employeur. Si vous confiez la recherche de votre locataire à GAAM international, nous nous se chargerons pour vous de toutes ces vérifications.

Gérer votre patrimoine immobilier à Londres de manière optimale

Avant de le mettre en location il est bon de se poser les bonnes questions pour optimiser votre achat locatif. Un rafraîchissement ou un mobilier adéquate peut parfois suffire à augmenter légèrement les loyers. Sans aller jusqu’à une rénovation structurelle, il peut être très intéressant de changer la disposition des pièces comme d’utiliser la cuisine comme chambre et de créer une cuisine ouverte. GAAM International peut vous  conseiller dans ces rénovations et mettre à disposition des entreprises en bâtiment voire même  des architectes ou architectes d’intérieur. Il faudra aussi prévoir un budget entretien et gestion de votre bien. Et bien entendu, si vous n’êtes pas sur place il vous faut confier la gestion locative de votre bien à une agence compétente. Notre agence immobilière peut  s’occuper de la gestion de votre propriété.