Londres, ville de tous les excès ? Ce n’est vraisemblablement pas Clarke and Lloyds Property qui pourrait dire le contraire ! L’agence londonienne met en vente des anciennes toilettes publiques pour la modique somme d’un million de livres, soit 1,3 millions d’euros. 

Investissement fructueux ou folie des grandeurs ?

toilettes publiques londres

Crédits : Clarke & Lloyds

Situés au cœur de Spitalfields (un quartier branché de l’Est londonien), ces anciens WC publics en sous-sol se vendent désormais à prix d’or. La raison ? Le potentiel inestimable de ce lieu atypique, indéniablement.

Réaménagées en boîte de nuit au début des années 2000 (et fermées depuis lors), ces anciennes toilettes publiques de 55m2 de surface peuvent accueillir une soixantaine de personnes et disposent de la licence A4 tant convoitée (nécessaire pour vendre de l’alcool). Un potentiel business indéniable donc qui fait de ce lieu incongru un endroit idéal pour ouvrir un restaurant ou un bar à cocktails trendy dans ce quartier branché de la capitale.

Vous l’aurez compris, la comparaison avec d’autres appartements de la capitale britannique n’a pas lieu d’être tant les finalités diffèrent. Le prix impressionnant de ce bien immobilier ne l’est en définitive pas tant que ça au regard des opportunités qu’il présente : emplacement idéal, surface généreuse et licences A3 et A4 à la clef, l’offre a de quoi séduire les investisseurs audacieux ! Et qui sait, vous serez peut-être le futur (et heureux) propriétaire de ces toilettes publiques reconverties en concept-store révolutionnaire ?